12août 2018

Благовещенск Partie 2

Quoi de mieux pour commencer ce 2e article russe que de revenir à nos petits plaisirs administratifs?

En début d'article j'ai écrit que je ne restais pas à l'hôtel mais chez mon ami. Donc il y a une autre procédure à faire dans les 7 jours ouvrables qui suivent l'arrivée: l'enregistrement du lieu de séjour (un peu comme en Chine). Attention la durée de 7 jours peut varier et sur la carte d'immigration que j'ai remplie c'était indiqué "dans 3 jours ouvrables". Petite astuce, normalement le formulaire "Notification of Arrival" se trouve sur internet donc c'est possible de l'imprimer et de le remplir en avance pour ne pas perdre de temps le jour où on va faire l'enregistrement.

Nous sommes allés avec mon ami, son passeport de citoyen russe (oui c'est pas une carte d'identité et encore différent du passeport pour aller à l'étranger), son enregistrement et son certificat de propriété à l'UFMS (Service fédéral de migration). Prévoyant j'avais déjà fait des photocopies de mon passeport, visa russe et visa chinois mais non cela ne suffisait pas.... car la personne voulait..... une photocopie.... de.... chacune des pages du passeport.... Je précise qu'il s'agissait d'un passeport tout nouveau donc complètement vide avec juste mon visa pour la Chine et celui pour la Russie dedans. Et comme il n'y avait pas de photocopieuse à disposition, on a du rusher dans une boutique faire toutes les photocopies et revenir avant la fermeture tusors

Une fois cette démarche terminée on reçoit le fond du formulaire qu'il ne faut pas perdre car ça peut être chiant si on est contrôlé par une milice et qu'on ne l'a pas. Il faut aussi faire attention à sa carte d'immigration qui doit être donnée quand on quitte le pays (avec amende jusqu'à 1'200 € si on ne le fait pas). Si par hasard on perd la carte d'immigration pendant le séjour il faut le déclarer dans les 3 jours à l'UFMS.

Normalement c'est possible de s'enregistrer dans les postes principales mais la démarche est un peu différente, pour plus d'infos je vous laisse consulter RealRussia comme ces infos changent souvent. Une autre manière est de trouver un hôtel qui est d'accord de faire l'enregistrement contre paiement (entre 20 et 50 chfs) mais ça veut dire leur laisser le passeport pendant 1-2 jours.

Une fois que c'est fait on est tranquille et peut profiter du séjour! Notamment de la bouffe, avec beaucoup de très bons plats dans lesquels on trouve quasiment toujours de la smetana (crème fraîche un peu aigre) dent1

Un de mes coups de coeur c'est le "hareng en fourrure" (Селёдка под шубой ou shuba):

C'est une sorte de salade avec plusieurs couches. Vraiment un régal! Comme il y a aussi pas mal d'ouvriers ouzbeks dans la région, on y trouve de bons restaurants ouzbeks:

En comparaison avec la Chine on ne trouve pas vraiment de trucs bizarres à manger par contre. A la limite de l'ours:

J'ai pas voulu goûter comme j'en avais déjà testé à Sapporo (voir l'article) et c'était vraiment pas bon. Pour les amateurs de viande il y a aussi le "bloc de gras" qui se mange directement en lamelle à l'apéro:

Ou encore le syrok ("choco-fromage"), un chocolat fourré au cottage cheese:

Mais le top du top c'est la cuisine de babushka (grand-mère). Comme celle de mon ami était de passage on en a profité:

A digérer avec un bon kombucha dent1

Ceux qui se font aussi plaisir niveau repas ce sont les moustiques du coin (on apprend très vite à se rappeler du mot "kamar"):

Comme il faisait beaucoup on a profité d'aller à la campagne où mon ami à une villa:

Avec passage obligatoire au bania:

Les routes sont de longues lignes droites qui filent vers l'horizon:

Une plage où on se sent en communion avec la nature:

Ces quelques jours sont passés très vite. J'ai eu beaucoup de plaisir à visiter cette région. Toutefois je ne sais pas si je la recommanderais à quelqu'un qui veut y voyager simplement avec les transports publiques. A la limite avec une moto ou un vélo pourquoi pas.

Pour le retour ça a été bien plus simple qu'à l'arrivée. J'ai du tchut-tchuter une seule fois seulement, le temps d'un coup de fil et c'était bon j'étais sur le bateau.

Par contre à noter que c'est la première fois où j'ai dû payer 50 RMB "de frais d'utilisation de la douane" en Chine. Il y a un guichet où tout le monde va acheter son billet à donner 10m plus loin. Limite-limite comme procédé... En plus ils m'ont pris mon pashtet :'(

Sur ce j'espère que cette nouvelle découverte vous aura plu!

Numériquement Votre,

Nico

2 commentaires

1. Le dimanche, août 12 2018, 23:48 par kitetkat

pashtet ?

2. Le lundi, août 13 2018, 00:02 par Sakat

http://lmgtfy.com/?q=pashtet

Fil des commentaires de ce billet

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.sakatland.com/blog/index.php?trackback/5211