13juin 2011

Aigue douh?

Certains d'entre-vous comprendront à quoi je fais allusion par "aigue douh" mais petite explication pour les autres.

Il y a de nombreuses années, j'étais allé dans un restaurent chinois avec ma maman. Ne connaissant rien aux plats proposés, nous avions demandé ce qu'était un des plats, quelle saveur, .... Réponse de l'employé: "aigue douh". N'ayant pas compris nous avions redemandons: "aigue douh". Mais que pouvait donc bien être de l"aigue douh". J'ai même crû un moment qu'il s'agit d'aigle avant que ma mère comprit qu'il s'agissait d'aigre-doux ^^

Certes, le français n'est pas une langue facile à prononcer pour les asiatiques: Les japonais ont énormément de peine à prononcer les consonnes séparément. Par exemple, le son "m" est toujours suivi d'un autre son (ma, mi, mu, me, mo). Ce n'est pas tout; le son "j" est plosif, le son "e" (de yeux) est inexistant, .... Du coup c'est la fête lorsqu'ils essaient de prononcer "Peugeot", "Jérôme" ou encore "Bonjour". En coréen c'est le son "f" qui est remplacé par "p" (Potoshop), ou encore "ts" que certains n'arrivent pas à dire autrement que "tch". Enfin pour le chinois c'est le festival du "r", "e", "u" ou encore "j".

C'est bien sûr réciproque pour les francophones souhaitant apprendre ces langues.

Mais si j'écris cette article, c'est parce qu'une question me trotte dans l'esprit. Hier soir, j'ai regardé Good morning Vietnam. N'ayant pas la version originale, je me suis contenté de la version française ( :'( ).

Sans rentrer dans les détails, le film suit un animateur de radio militaire durant la guerre. Ce dernier devient ami avec un local qui (attention ce qui suit révèle la fin) et en fait un vietcong. Vient alors le point culminant du film où le personnage principal retrouve son ami après avoir découvert ces activités, petit extrait:

Fichier vidéo intégré


Et donc ma question: Est-ce moi qui suis depuis trop longtemps en Asie ou alors le doublage façon "petit vietnamien qui parle un français cassé" rend cette scène ridicule (voir presque insultante)?

Je veux bien que certaines petites productions aient des moyens limités mais Good Morning Vietnam a quand même bénéficié de 13 millions de $. De plus un budget restreint limite la qualité de la traduction, qualité du son ou synchronisation des doublages. Mais faire parler les doubleurs de cette manière ne dépend pas du budget.

Et vous, voyez-vous dans cet accent un quelconque enrichissement pour le film?

Numériquement Votre,

Nico

8 commentaires

1. Le mercredi, juin 15 2011, 19:13 par Raph

Je n'ai pas compris d'où vient le problème. Est-ce que tu suggère qu'il devrait parler un français parfait ?

Ou est-ce que c'est l'accent que tu ne trouves pas assez fidèle (si on peut parler de fidélité dans une œuvre de fiction de ce genre) ?

2. Le mercredi, juin 15 2011, 20:03 par Sakat

Déjà la petite voix aiguë rend l'écoute désagréable mais aussi est le cliché type. Lorsque des asiatiques sont doublés dans les films français, la plupart du temps on retrouve ce caractéristique de voix aiguë, pré-pubère voir nasillarde.
Ensuite, la qualité de l'accent est médiocre. Je suppose qu'Eric Legrand, le doubleur de ce personnage, n'a pas pour langue maternelle le Vietnamien... Il serait t'être plus judicieux de trouver des natifs pour le faire.

Tu ne penses pas qu'il serait mieux que le doubleur utilise un accent (léger) mais pour dire des phrases grammaticalement correctes? Les Sopranos, Le Parrain, etc... sont des exemples.

Enfin, on sait que ça se passe au Vietnam et on voit que l'acteur est un local. Est-ce que c'est nécessaire ou apporte quelque chose au film de doubler de cette manière? Au contraire, je trouve que ça ruine le passage.

3. Le vendredi, juin 17 2011, 03:25 par Raph

Il n'y a aucune nécessité de véracité dans la fiction. La seule direction à suivre dans ce genre d'exercice c'est d'utiliser les images et les sons qui correspondent au plus près de la représentation mentale que le public cible a de la chose que l'on veut évoquer (si on joue dans un registre de cohérence). En d'autres mots utiliser des clichés suffisamment cohérent et pas trop kitsch pour ne pas suggérer le cliché. Car tout est cliché dans le cinéma de ce genre, tourne-toi vers le cinéma expérimental si tu veux moins en voir.

Donc la question à laquelle il suffit de répondre est de savoir si la représentation mentale du vietnamien lambda dans la tête du français lambda correspond à l'image véhiculée par le film. Aucune idée (je ne suis pas français) . Et en deuxième lieu, il faut "quantifier" le degré d'émotions suggéré chez le spectateur. Ce sont ces deux choses qui décideront de la qualité du doublage à mon sens.

Maintenant si je dois donner ma propre opinion sur la cohérence du personnage en ne se basant que sur cet extrait, je dirais que rien ne me choque chez lui. Il correspond à ma représentation du vietnamien type tel qu'il est censé apparaitre dans un film sorti il y a 25 ans. Et concernant l'intensité de la scène, je trouve sa voix très expressive et horriblement désespérée (mais je dois avouer que ce genre de film c'est pas mon créneau).

4. Le vendredi, juin 17 2011, 15:04 par Sakat

Il n'y a aucune nécessité de véracité dans la fiction c'est vrai. Mais le film cherche quand même à décrire une situation réelle dans un pays réel (qu'il le fasse bien ou non est une autre question). Je pense pas que le doublage en question ait pour but d'ajouter un élément fictif à un monde réel..

Mais dans ce cas je trouve le cliché trop kitsch justement.

Tu peux prendre le problème dans l'autre sens. Le français lambda d'il y a 25 ans avait très probablement peu voir aucun contact avec quelconque vietnamien. Et donc l'image qu'il pouvait se faire de ceux-ci est celle que les médias voulaient bien montrer. Le cinéma étant un média, il est vecteur de cette image.

A propos du "degré d'émotions", je pense qu'un doublage avec une grammaire correcte ou un accent moins caricaturé, permettrait au spectateur de se sentir plus proche du personnage et de partager ainsi sa douleur. Là d'une part il faut se concentrer pour comprendre ce qui est dit (de loin pas toujours le cas dans le film) et de l'autre ça repousse (comme expliqué dans mon précédent commentaire).

5. Le samedi, juin 18 2011, 23:52 par GC

ma réponse n'a pas été approuvée ou elle a été mangée par Dotclear ?

6. Le dimanche, juin 19 2011, 00:34 par Sakat

Heu j'ai pas fait trop attention en giclant les commentaires indésirables avant mais j'ai pas l'impression que y'avait un commentaire de ta part dans le tas.

7. Le dimanche, juin 19 2011, 06:35 par GC

je disais que dans la version américaine il n'a pas cette voix mélange de sauvage africain et de fillette d'anime, mais que si en anglais il ne prononce pas les R (comme "we'_ not ennemi) une traduction mot à mot en français va perdre les verbes "être". Donc pour une fois le doublage français a été bien traduit de l'anglais, sans mots changés ou ajoutés, mais du coup ce n'était pas le but dans ce cas ils auraient plutôt du comprendre la prononciation vietnamienne et l'appliquer au français. (et demander au doubleur d'utiliser 2 tons plus bas que quand il double Dragon Ball Z)

8. Le dimanche, juin 19 2011, 10:58 par Sakat

Et éviter de crier à 5 cm du micro afin que ça sature pas.

Fil des commentaires de ce billet

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.sakatland.com/blog/index.php?trackback/1518